Le temps de la pointe verte

2 avril 2013

Avril à la vigne

L’hiver fût long, certes. Mais globalement doux et humide. C’est avril qui a porté le printemps, avec la nette hausse des températures, jusqu’à 28° ou 30° certaines journées. Effets directs sur la vigne, elle débourre un peu plus tardivement qu’à l’accoutumée, mais d’une superbe manière ; dans un minutage que l’on pourrait croire concerté, toutes les pousses sont au même stade d’avancement. Le vigneron appréciera.

Dès lors, pendant cette phase de transition, il observe. À Larcis Ducasse, il passe dans les rangs pour marquer les cépages, car sur certaines parcelles des plus anciennes, ils sont joyeusement – déjà – assemblés (pour ne pas dire mélangés). Chaque pied sera travaillé individuellement. Jusqu’aux vendanges qui seront aussi réalisées à des dates choisies pour chacun. Au passage, le vigneron ébourgeonne, avec une visée double : répartir harmonieusement la végétation en vue d’une belle récolte automnale et d’ores et déjà préparer la taille de l’an prochain.